Première sortie de ski au Canada!

Voilà enfin l’occasion de faire du ski au Canada!

Vous me direz, ah bon on peut vraiment faire du ski de descente là bas?!
Eh bien oui! Nous sommes allés skier à Bromont dans les cantons de l’est, 1h30 au sud est de Montréal. Bon c’est vrai que on est pas dans les alpes et que le point culminant de notre station de dépassera pas les 565 mètres et que le dénivelé max est de 385m. Toujours est-il que les pistes sont très agréables, assez pentues pour certaines. Il n’existe pas les pistes vertes, la plupart sont soient des rouges soient des noires.

Par contre, ils ont d’immenses pistes réservées pour le freestyle avec de nombreuses bosses, tremplins et autres slides.

La particularité de notre sortie est que l’on est allé faire du ski la nuit, de 18h à 21h30. Toutes les pistes sont très bien éclairées, ça doit coûter une fortune d’ailleurs! Cela dit ils se rattrapent sur le prix du forfait exorbitant, pouvant aller jusqu’à 80$ pour une journée complète!

Nous ça ne nous a coûté que 35$, comprenant forfait, location et transport, c’était organisé par la Faecum, asso étudiante de l’université de Montréal.

Trajet en car pour aller jusqu’à Bromont, faire du ski

Toute la clique en chemin pour les pistes de ski!

Voici le plan des pistes:

Carte des pistes de Bromont

Guillaume fait du ski au Canada, à Bromont

Gui sur les skis! un peu petits, mais la classe quand même ^^

Rej la star du ski alpin au Canada

Rej la star du ski alpin!

Seb le champion olympique en herbe!

Seb le champion olympique en herbe!

Sur les pistes de Bromont

Sur les pistes de Bromont

Les pistes de ski de Bromont éclairées la nuit

Les pistes de ski de Bromont éclairées la nuit

Road trip à Chicago

Aussitôt les partiels finis, Rej et moi avons décidé de partir en vacances (Seb reçoit sa famille et tous partent à Québec, voir son post ;) ).

Direction: Chicago, la ville d’Al Capone, des Dish Pizzas, la ville qu’on surnomme Windy City !
Le voyage promet d’être long depuis montréal, Chicago est en effet à à peu près 1200 kms de Montréal, mais ce n’est pas grand chose à l’échelle américaine! ^^

Ce qui est pratique c’est que de Montréal à Détroit, c’est pas très compliqué, prendre la 401 Highway et c’est parti !

Plan de Montréal à Détroit, via la 401

Nous sommes donc partis Mardi 18 au matin, 9h30 de Montréal, à bord d’une petite Hyundai rouge.
Il faut compter pas moins de 11 heures de voiture pour arriver à Détroit.
C’est long et tout droit mais les routes sont bien dégagées et la circulation est fluide, sauf à Toronto où à n’importe quelle heure, on est obligé de se tapper les bouchons !

Enfin voilà, nous arrivons à Détroit vers 22h, ville située juste de l’autre côté du bras de lac, qui fait office de frontière. On passe le pont et on arrive aux Etats-Unis. Ce qui est amusant c’est que depuis Toronto, ce n’est jamais indiqué Détroit mais simplement Windsor, la ville canadienne en face de Détroit.

On décharge les valises et on part se balader dans Détroit, ville considérée comme dangereuse et polluée, mais c’est juste le temps de la soirée, demain c’est chicago ! ^^

Il n’y pas grand chose à voir au centre ville, juste quelques belles places et de beaux batiments.

Détroit, centre ville la nuit

Downtown de Détroit by night

Gui et Rej au centre ville de Détroit

Gui et Rej au centre ville de Détroit

Les villes américaines et canadiennes sont bien décorées pour Noël, c’est vraiment une période de fêtes que les gens apprécient. On entend que des chansons de Noël à la radio, ça en devient même lassant à force!

Sapin de noël dans le downtown de Détroit

Même ici, il y a quand même des restes de neige ! Et une patinoire bien vide, oui pas beaucoup de monde dans les rues de Détroit !

Détroit, centre ville la nuit

Ca c’est “l’esprit de Détroit”, ne me demandez pas pourquoi! ^^

L’esprit de Détroit

Le long du lac, on a une jolie vue sur le centre ville, ses buildings et quelques statues et édifices originaux.

Le long du lac, à Détroit

Il faisait assez froid, voyez ici l’Eskimau ! (désolé pour ceux qui ne comprennent pas le jeu de mot ^^ )

L’Eskimau Réjane

Downtown de Détroit

Downtown de Détroit by night

Downtown de Détroit by night

Au bord du lac, on peut apprécier la vue sur le Canada, car c’est bien le Canada qui est de l’autre côté du lac!
Le lac a d’ailleurs tout gelé, et plein de fragments de glace se déplacent dans l’eau, mais on pas retrouvé Léonardo Di Caprio ! ^^

Vue de l’autre côté du lac, de la frontière, au canada depuis Détroit

Vue de l’autre côté du lac, de la frontière, au canada depuis Détroit

Un joli bateau amarré au bord du lac

Là c’est comme le Détroit walk of fame, je ne sais pas pourquoi non plus! ^^

Détroit walk of fame

Des gens sans doute célèbres et importants pour Détroit !

Des gens sans doute célèbres et importants pour Détroit !

J’adore les camions américains, je vais essayer d’implanter ceux là en Europe!

Les beaux Trucks US

Voilà, Détroit c’est fait maintenant direction la vraie destination de notre voyage: Chicago (dites Tchiiicago !!)

Itinéraire de Détroit à Chicago

SUr la route pour chicago!

On peut déjà apercevoir le centre ville de Chicago, avec la Sears Tower à gauche.

A l’approche du downtown de Chicago!

Et nous voilà plongés au coeur de Chicago, capitale mondiale de l’architecture moderne, au pied des gratte-ciel, où l’on aperçoit que rarement le soleil d’en bas.

Chicago est la troisième plus grande ville des États-Unis, elle est située dans l’ État de l’ Illinois et est le chef-lieu du comté de Cook, à 1 300 km à l’ouest de New York City et à 3 300 km au nord-est de Los Angeles. C’est la plus grande ville du Middle West. Elle se trouve sur la rive sud-ouest du lac Michigan, un des Grands Lacs de l’Amérique du Nord. La rivière Chicago traverse la ville. Fondée en 1770, Chicago est devenue ville officielle en 1837 (Wikipedia).

Chicago, c’est:

  • le plus gros trafic aérien des États-Unis
  • le plus grand marché aux grains du monde
  • le plus grand aquarium du monde, le plus vaste nœud ferroviaire du monde
  • le McDonald qui débite le plus de hamburgers !

Dans les rues de ChicagoC’est grand, c’est grand! Rien à voir avec Montréal!

Les Buildings de Chicago dans le downtown

Chicago a eu de nombreux surnoms au cours de son histoire, notamment « Porcopolis » (à cause des abattoirs), mais celui qui est resté est « Windy City » non à cause des vents venant du lac mais du fait de son incapacité, malgré les déclarations dithyrambiques des politiciens locaux, à inaugurer à temps l’Exposition de la célébration du 400e anniversaire de l’arrivée de Christophe Colomb sur le continent. (Guide du Routard)

Chicago a longtemps abrité de nombreux abattoirs, et la viande de boeuf, symbole de la ville et des Chicago Bulls, demeure très courante et très appréciée ici.

Premier repas: une bonne entrecôte de boeuf, très bon à chicago

Premier repas: une bonne entrecôte de boeuf, très bon à chicago

Downtown de Chicago

Marché de Noël de Chicago, où l’on peut voir Sue, le plus grans squelette de T-Rex au monde, visible au Field Museum.

Marché de Noël dans Chicago

Inédit, ce n’est pas pour les sans-abris mais bel et bien pour les pigeons que ce foyer a été créé.

Rassemblement de pigeons près du foyer

Des “Cops” de Chicago devant le gigantesque Christmas Tree.

Sapin de Noël au coeur de Chicago

Où c’est qu’on est Réjane?!

Downtown de Chicago

On se rapproche de la Sears Tower, que l’on voit encore petite ici, coincée entre plusieurs gratte-ciel.

Sears Tower de Chicago sous les rayons du soleil

Sears Tower de Chicago sous les rayons du soleil

Frappant aux Etats-Unis, le budget dépensé dans les drapeaux américains, presque aussi nombreux que la population! ^^
Exemple ici, devant la Sears Tower.

Sears Tower de Chicago sous les rayons du soleil et du drapeau des USA

La Sears Tower est un gratte-ciel de Chicago (Illinois), aux États-Unis, achevé en 1974 de l’architecte Bruce Graham. C’est à ce jour l’immeuble le plus haut des États-Unis. Dépassant le World Trade Center, c’était également le bâtiment le plus haut du monde (442 mètres et 108 étages) entre 1974 et 1998 jusqu’à la construction des tours jumelles Petronas de Kuala Lumpur en Malaisie. (Wikipedia)

Skydeck dans la Sears Tower de Chicago

Une fois grimpé au sommet, on peut apercevoir derrière un léger voile la ville de Chicago.
On peut voir le début du lac Michigan.

Vue depuis la Sears Tower de Chicago

Vue depuis la Sears Tower de Chicago

Ici, le downtown de Chicago

Vue du downtown depuis la Sears Tower de Chicago

Vue du downtown depuis la Sears Tower de Chicago

Vue du downtown depuis la Sears Tower de Chicago

Réjane observe le downtown depuis la Sears Tower de Chicago

Un carrefour routier assez impressionnant.

Carrefour routier de Chicago

Réjane la photographe à l’oeuvre

Au sommet de la Sears Tower, où sont affichés de nombreuses informations sur la ville, sur son histoire et sa culture.

Dans la Sears Tower de Chicago

Vue panoramique du downtown de Chicago

Nombreux journaux!

De retour tout en bas, auprès d’une sculpture en acier peinte, de Flamingo de Calter.

Downtown de Chicago

Downtown de Chicago

Downtown de Chicago by night

Chicago by night, sur le millenium park. L’été ce sont des fontaines.

Millenium park de Chicago by night

Millenium park de Chicago by night

Millenium park de Chicago by night

Ici la “Cloud Gate”, sculpture qui reflète la ville.

Millenium park de Chicago by nightMillenium park de Chicago by night

Millenium park de Chicago by night

Gui et Rej au Millenium Park de Chicago

La patinoire du Millenium Park.

Patinoire au Millenium Park de Chicago

Ici, c’est un pavillon où ont lieu de nombreux concerts l’été.

Millenium Park de Chicago

De retour en centre ville, sur State Street, la grande rue commerçante de Chicago.

Downtown Chicago

Michigan Avenue à Chicago

Réjane ici sur Michigan Avenue.

Michigan Avenue à Chicago

L’emblème de Chicago: le Bull! (au second plan ^^)

le “Bull” de Chicago

Ca ressemblerait presque aux tours de la banque à Kuala Lumpur.

Michigan Avenue à Chicago

Michigan Avenue à Chicago

Michigan Avenue à Chicago

Petit déjeuner chez Lou Mitchell’s, meilleur breakfast de la ville avec d’excellents pancakes, dans une ambiance très américaine, très feuilleton télé.

Petit déjeuner chez Lou Mitchell’s à Chicago

Pancakes chez Lou Mitchell’s à Chicago

Petit tour en métro dans le Loop.

Le centre de Chicago, le (Loop), est le deuxième plus important quartier des affaires des États-Unis après Manhattan à New York. Il s’étale sur environ 8 kilomètres de long entre les rives du lac Michigan et celles de la rivière Chicago, présente la particularité de posséder un réseau de rues qui s’enchevêtrent sur un triple niveau (voir le plan ci-contre), dont quelques-unes sont réservées aux piétons et aux bicyclettes. Il est relativement facile de se repérer dans Chicago, étant donné que les rues sont construites suivant un schéma rectangulaire avec le Loop du centre ville au milieu. Le Loop (c’est-à-dire « la Boucle ») doit son nom au métro surélevé qui tourne en boucle tout autour du centre de Chicago. Ce quartier , autrefois rudement mal famé a laissé place aux centres financiers et aux immeubles qui constituent une partie de la “skyline”. (Wikipedia)

Metro Loop à Chicago

Le métro passe au dessus des rues.

Metro Loop à Chicago

Metro à Chicago

Navy Pier, au bout de la jetée à l’est de la ville. Il y a une fête foraine ici avec une grande roue.

Vue de Downtown Chicago depuis Navy Pier

Navy Pier Chicago

Navy Pier Chicago

Et également un très joli panorama sur le centre ville de Chicago. Le lac michigan était gelé, des gros blocs de glace se déplacent lentement.

Vue de Downtown Chicago depuis Navy Pier

Petite soirée dans un bar / restaurant “House of Blues“. Très bonne ambiance blues avec un concert très agréable et un bon repas pour un prix non excessif.

House of Blues, Chicago

Originalité du restaurant, la déco de ses toilettes !!

Toilettes à House of Blues

Changement de décor. On se retrouve ici au Shedd Aquarium, le plus grand aquarium du monde.

L’aquarium John G. Shedd se trouve sur le Museum Campus Chicago qui regroupe d’autres institutions culturelles comme l’Adler Planetarium et le Field Museum of Natural History. Il fut inauguré en 1930 et était alors le plus grand aquarium du monde avec un total de 19 millions de litres d’eau et quelque 25 000 poissons. Il reçoit chaque année la visite de deux millions de touristes, ce qui en fait l’un des aquariums les plus fréquentés des États-Unis. Il abrite environ 2100 espèces animales, parmi lesquelles des poissons, des mammifères marins, des oiseaux, des serpents, des amphibiens et des insectes. (Wikipedia)

Un crabe géant.

Crabe au Shedd Aquarium Chicago

Oh la belle murène.

Shedd Aquarium Chicago

Shedd Aquarium Chicago

Shedd Aquarium Chicago

On a retrouvé Némo !! Il se planquait à Chicago depuis tout ce temps!

Shedd Aquarium Chicago

Lui n’a pas l’air très sympathique!

Shedd Aquarium Chicago

Tout au long de l’aquarium, il y a de grandes baies vitrées avec de magnifiques coraux.

Shedd Aquarium Chicago

Field Museum Chicago

Field Museum Chicago

Un énorme iguane.

Shedd Aquarium Chicago

Une bonne langouste!

Shedd Aquarium Chicago

Shedd Aquarium Chicago

Juste à côté du Shedd Aquarium, il y a le Field Museum.

Le Muséum Field d’histoire naturelle (ou Field Museum of Natural History) est situé à Chicago sur le Lake Shore Drive près du Lac Michigan. Il fait parti de l’ensemble connu sous le nom de Museum Campus Chicago. L’architecture de l’immeuble reflète le style initié par l’exposition mondiale World Columbian Exposition dans les années 1890. Il ouvre sous le nom de Columbian Museum of Chicago le 16 septembre 1893 mais est renommé en 1905 en hommage à Marshall Field (1834-1906), un important donateur.

Le Muséum est organisé en quatre principaux départements : l’anthropologie, la zoologie, la botanique et la géologie.

Parmi les plus importantes pièces exposées, il faut citer :

  • Sue, le plus grand et le plus complet squelette de Tyrannosaurus rex actuellement connu.
  • De belles séries anthopologiques notamment sur l’ancienne Égypte, les civilisations du nord-ouest du Pacifique et du Tibet.
  • Une très riche collection de grands animaux dont deux éléphants d’Afrique.

(Wikipédia)
Field Museum Chicago

Ce musée d’histoire naturelle est exceptionnel car il remet dans leur contexte de nombreux animaux, la mise en scène est très bien faite et le cadre très joli.

Field Museum Chicago

Oh s’il est pas mignon ce ptit Panda!

Field Museum Chicago

Field Museum Chicago

Grrrrrrr !!!

Field Museum Chicago

On peut trouver pour la plupart des animaux, des squelettes ou leur forme empaillée.

Field Museum Chicago

Field Museum Chicago

Ici, nous sommes dans le hall.

Field Museum Chicago

Et voilà SUE! le plus grand squelette T-Rex, le plus complet et le mieux conservé au monde!!

Field Museum Chicago Sue le plus grand T Rex

Field Museum Chicago Sue le plus grand T Rex

Voilà notre voyage s’arrête ici au Field Museum, demain nous rentrons à Montréal, et il faut du courage pour reparcourir les 1250 kms qui séparent les deux villes, mais ça vallait bien le coup tant la ville est exceptionnelle !!

Prochain voyage: New York !!

L’été indien dans les Laurentides

Hopla ! Après les chutes du Niagara, direction les forêts boréales des laurentides au nord ouest de Montréal. C’est le meilleur moment pour apprécier le changement de couleurs de la végétation, autrement dit, profiter de l’été indien.

Nous partons donc une nouvelle fois avec Seb, Rej et Gwen sa tante tout juste arrivée de Boston à l’aventure mais avec cette fois ci des réservations sûres pour dormir ! ^^

Carte de l’itinéraire du week end Montréal - Mont Tremblant - Mont Laurier

Il suffit de quitter la ville de plusieurs dizaines de kilomètres pour commencer à apprécier les couleurs du paysage, ça promet d’être grandiose, il fait beau et chaud (26°C).

En route pour les Laurentides

Même si ce n”est plus la saison des arbres, il reste quelques belles fleurs cachées.

Fleur en gros plan

On casse la croûte au bord d’une rivière, à Saint Jérome. Au menu: du bon pâté avec du bon fromage et du bon pain. Bien français !

Pique Nique bien français sur les bords d’une rivière

Premier arrêt près du lac Supérieur à l’entrée du Parc National du Mont Tremblant. Les couleurs sont superbes et les arbres alternent le Vert (pour les nombreux sapins de la forêt), l’ orange, le jaune et le rouge. C’est grandiose !

Panaché de couleur de l’été indien

Photo Panoramique du lac:

Panoramique du lac

Au bord d’un lac

De l’autre côté, il y a des lacs partout ici !

Au bord d’un lac

La plupart des résidences ici sont des résidences secondaires où les gens se rendent en hiver pour skier. Tremblant est l’une des plus grandes stations de ski du coin à seulement 1h30 de Montréal.

Café, près de Mont Tremblant et du lac supérieur

Tout un tas de fleurs

Un moment de bonheur pur au pied du lac supérieur à siroter un bon breuvage^^

Un petit coin de paradis au bord du lac

On aurait presque pu se baigner mais la température de l’eau n’était pas très élevée non plus.

Fleurs sur fond de lac et de montagnes

Reflets des couleurs magnifiques de la forêt sur le lac

Voilà l’image que je me faisais du Canada avant de partir: un panaché de couleurs toutes aussi vives les unes que les autres avec de grands lacs bleus dans lesquels le paysage se reflète.

Reflets des couleurs magnifiques de la forêt sur le lac

Je crois que je n’ai jamais autant apprécié une bière dans ma vie !!

Il est pas bien là le Gui?

Photo Panoramique du Lac:

Panoramique du lac

On est restés quasiment trois heures à profiter du coucher du soleil sur le lac. Et bien que nous nous étions demandé pourquoi ils avaient  allumé un feu en pleine journée, nous étions au final bien contents d’être assis à côté car une fois le soleil couché il commence à faire très frais!

Gui et Seb tranquillement posés au paradis

Une fois la nuit tombée, nous sommes allés à l’auberge de Jeunesse du village de Mont Tremblant (35$ petit dej’ inclus, tout est relativement cher dans le coin).

Le lendemain, le temps avait grandement changé, nous avons perdu 15° et il a plu une grande partie de la journée (faut bien que ça arrive de temps en temps !).

Maison dans la forêt

En route pour les Laurentides

Tout un tas de feuilles

Promenons nous dans les bois tant qu’il reste encore des feuilles aux arbres.

Rej et sa tante Gwen

Rej, Seb et Gui dans les bois

Le samedi soir, nous avons dormi dans un motel à Mont Laurier au nord ouest de Mont Tremblant.

Motel L’étape

Et nous avons déjeuné comme jamais !
Il y aura donc pour Guillaume, des gaufres maison aux très nombreuses framboises !

Gauffre maison à la framboise … hummmm !!

Des gaufres aux bananes pour Réjane.

Gauffre maison à la banane… hummmm !!

Et un breakfast british pour Seb.

Breakfast british pour Seb

Autant dire que nous avons beaucoup déjeuné!

Bon Petit dej !

Le beau temps est revenu ce dimanche, et nous avons repris la route en direction de Montréal, mais sans passer par la route 117, autoroute qui mène directement à Montréal, mais qui évite tant de paysages à découvrir !

Sur la route des laurentides

Belle maison au bord du lac

Ah tiens! je pensais pas que c’était Gui le plus grand, inclinez vous petits colocs! ^^

Seb, Rej et Gui aux laurentides

Et oui, même Cooks le Cookier a fait le voyage dans les laurentides !!

Cooks le cookie aux laurentides

Attention aux nombreux caribous qu’on ne voit jamais!

Attention aux Caribous !

Sur la route des laurentides

Ca se passe de commentaires, je trouve …

Lac dans les laurentides

Panoramique du lac

Lac dans les laurentides

Rej et Gui devant le lac

Voilà l’été indien au Canada !

C’est pas beautiful?!

Panoramique du lac

Gwen et Rej

La voiture sur la route!

Lac dans les laurentides

Seb et Rej tout contents

Dernier arrêt avant de rentrer, une pause déjeuner au bord d’un N-ième lac, toujours plus jolis les uns que les autres!

Magnifique lac

Une libellule des Laurentides !

Une libellule des laurentides ! ^^

Panoramique du lac

Pause Beau Gosse pour Seb, qui serait bien resté là tout l’après midi !

Il est pas pépère le Seb là?!